Analyse des besoins des enfants ayant une déficience intellectuelle: des parents renvoyés au privé par les CRDITED.

Questionnée sur la pratique de certains CRDITED d'envoyer les parents au privé afin de faire évaluer les besoins de leur enfant ayant une déficience intellectuelle (trisomie 21) avant d'avoir accès aux services publics, la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, Lucie Charlebois, a affirmé ne pas être au courant et vouloir entendre les familles à ce sujet.

En effet, suite à une intervention de M. Dave Turcotte, député de Saint-Jean, lors de l'étude des crédits du ministère de la Santé et des services sociaux, Mme Charlebois a affirmé ne pas avoir eu vent de cette pratique et ne pas avoir donné de directive à cet effet.

Mme Charlebois a ensuite demandé aux parents ayant vécu une situation similaire de bien vouloir contacter son cabinet.

Si vous avez vécu une situation où un CRDITED vous a demandé de rencontrer des spécialistes au privé afin d'avoir accès à des services publics, nous vous invitons à contacter le cabinet de la ministre Charlebois, tout en nous tenant au courant de vos démarches (en utilisant le formulaire de contact, de manière confidentielle) !

Coordonnées du cabinet de la Ministre

Ministère de la Santé et des Services sociaux 
Édifice Catherine-de-Longpré
1075, chemin Sainte-Foy
15e étage
Québec (Québec)  G1S 2M1Le lien suivant ouvre une nouvelle fenêtre.www.msss.gouv.qc.ca

Téléphone : 418 266-7181
Télécopieur : 418 266-7199
ministre.deleguee@msss.gouv.qc.ca

Il n’y a aucune directive qui est descendue dans les régions pour dire « demandez au privé de faire l’analyse de vos besoins », aucune, aucune directive. Si ce cas là est réel […] vous allez dire à ces gens là de communiquer avec mon cabinet, parce que je vais éclaircir la chose, ce n’est pas normal.

On a des services publics, c’est pas pour faire semblant qu’on offre des services. C’est que, il faut faire l’évaluation des besoins dans le réseau, donner les services dans le réseau. Alors cette situation là que vous me rapporter je la connais pas.

Mais je vous rassure […] il y a aucune directive qui a été donnée pour dire aux régions « demandez aux gens d’aller se faire évaluer au privé puis ensuite vous les reverrez pour donner des services », il n’est aucunement question de ça.

Si ça a été fait, moi je veux être mis au courant parce qu’il faut absolument corriger la situation, c’est inacceptable.

Lucie Charlebois, étude des crédits en santé et services sociaux, le 1er mai 2018. 

Ce qui est reproché à certains CRDITED

Dans certains CRDITED, des parents se sont vu refuser l'accès aux services publics en réadaptation et en services sociaux tant qu'ils ne pouvaient pas fournir le rapport d'un spécialiste évaluant les besoins de leur enfant ayant une trisomie 21.

Ces parents se sont fait demander d'aller consulter au privé - à leurs frais - afin d'obtenir une évaluation des besoins de leur enfant. Pourtant, l'accès aux professionnels pouvant évaluer les besoins d'un enfant dans le réseau public de la santé est un droit et ne devrait pas être entravé de quelconque façon.

Articles connexes